A quoi servent les pictogrammes de danger ?

Avez-vous remarqué la présence de ces petits losanges rouges sur fond blanc sur les étiquettes arrière de certains produits d’entretien !?

Il s’agit de pictogrammes (ou icônes) de sécurité et ils sont là pour vous aider à utiliser les produits en toute sécurité.

Pourquoi ces pictogrammes de sécurité sont sur l’étiquette de mon produit ? que signifient-ils ? On vous aide à y voir plus clair avec cet article !

Pourquoi y-a-t-il un pictogramme de sécurité sur l’ étiquette de mon produit d’entretien ?

Depuis le 1er juin 2015, la réglementation européenne CLP est entrée en vigueur sur tout le territoire européen. C’est suite à l’application de ce règlement que l’on retrouve les pictogrammes de sécurité sur les étiquettes des substances et des produits chimiques. Ils ont été développés par l’ONU afin d’avoir un système visuel international permettant en un coup d’œil de comprendre le niveau de danger/risque des produits chimiques. Ils ont été développés pour vous servir et vous protéger avant toute chose. Ainsi, la présence de ces pictogrammes de sécurité vous alerte sur les précautions que vous devez prendre pour utiliser le produit en toute sécurité.

Que veulent-ils dire ?

Ils existe 9 pictogrammes (code : de GHS01 à GHS09) qui représentent des catégories de danger différentes. Mais attention, un même pictogramme peut décrire des dangers différents, c’est pourquoi ils sont toujours accompagnés de :

  • Mentions d’avertissement : Attention ou Danger en fonction du risque
  • Mentions de danger qui permettent de décrire le danger (par exemple : Irritant cutané)
  • Mentions de prévention pour prévenir les risques d’incidents/accidents. On y retrouve également la listes des équipements de protection individuelle et les mesures de premier secours

En qualité de consommateur grand public vous ne serez jamais confronté à certains symboles, car ils présentent un risque pour la santé tel qu’ils sont tout simplement interdits à la vente au grand public et exclusivement réservés à une utilisation industrielle. Et même en milieu industriel, ils existent des obligations très strictes quant à la manipulation des matières premières chimiques dangereuses pour limiter l’exposition et préserver la santé des employés au travail.

Ces 9 symboles de sécurité se divisent en trois types de danger :

Le danger physique

Les plus courants que vous pourrez rencontrer sont le pictogramme « inflammable » pour des produits tels que des aérosols, gaz sous pression, dissolvant, etc… mais aussi le pictogramme comburant sur les étiquettes de percarbonate de sodium (pour les habitués de la lessive DIY, ou lessive maison).

Les dispositions à prendre lorsque l’on rencontre ce type de pictogramme seront toujours indiqué sur les étiquettes, il s’agit principalement des précautions de stockages et d’utilisations pour éviter le risque décrit par le pictogramme.

Par exemple : gaz sous pression, protéger du rayonnement solaire / Stocker dans un endroit sec/ …

Le danger pour l’environnement

Il n’existe qu’un seul pictogramme de sécurité pour décrire les effets sur l’environnement. Il indique que le produit est toxique pour l’environnement aquatique. Vous pourrez le retrouver sur des produits d’entretien tel que l’eau de javel, des insecticides etc… pas besoin de vous confirmer que ce type de symbole est totalement interdit sur des produits écologiques certifiés Ecocert ou Ecolabel.

Dans ce cas de figure, les dispositions à prendre seront principalement des précautions de stockages et d’élimination.

Le danger pour la santé

Il en existe 4 dont un partagé avec les dangers physiques. On vous rassure tout de suite, vous ne serez jamais confrontés à « la tête de mort » en tant que consommateur grand public ! (Réservé à une application industrielle, sous conditions très strictes)

Sur les produits d’entretien, vous retrouvez principalement les suivants :

Celui-ci peut indiquer que le produit est irritant soit pour la peau, les yeux ou les deux ou qu’il contient une substance sensibilisante en contact cutanée ou respiratoire. Il faut absolument lire les mentions pour comprendre ce qu’il veut dire.

Celui-ci indique que le produit est soit corrosif pour la peau, soit qu’il provoque des lésions oculaires ou les deux (ou corrosif pour les métaux).

Lors de l’utilisation de ces produits, il faudra principalement veiller à bien lire les étiquettes avant l’utilisation pour anticiper tout incident. Il faudra par exemple parfois porter des gants, bien se rincer les mains après utilisation, …

Que dois-je faire pour utiliser mon produit en toute sécurité ?

Tout d’abord, il est important de bien remettre les choses dans leur contexte, les produits d’entretien (ou même les produits cosmétiques) ne sont pas des produits alimentaires. Même s’ils sont écologiques, « naturels » et sans pictogrammes de sécurité, ils contiennent des substances pour nettoyer, dégraisser, etc… il ne contiennent pas exclusivement d’eau. Il faut toujours respecter les conditions d’utilisation, lire les étiquettes et surtout ne pas détourner l’application du produit. Il ne vous viendra jamais à l’idée de vous brosser les dents avec du shampoing ou inversement ? eh bien pour les produits d’entretien c’est pareil ! Leur sécurité a été étudiée en fonction de l’utilisation prévue du produit. Même avec beaucoup d’imagination, nous ne pouvons pas toujours prévoir les possibles mésusages des produits … certains consommateurs ont beaucoup d’imagination 😉

Comment faire pour éviter ces pictogrammes sur les produits d’entretien ?

C’est là où ça devient intéressant … pourquoi ne pas essayer d’éviter ces pictogrammes qui vous font peur sur les produits d’entretien ? tout simplement parce que ce n’est pas sans impact sur l’efficacité recherchée du produit.

Il existe différentes méthodes pour y arriver :

  • diluer les produits : en ajoutant de l’eau, encore de l’eau, plus d’eau dans les produits… par miracle les pictogrammes disparaissent ! mais vous l’aurez compris, cela n’a rien d’écologique et au final le produit perd sa raison d’être car il n’est plus assez efficace pour remplir ses fonctions de base
  • tester les produits sur animaux : bien qu’ils soient totalement interdits en cosmétique, les tests sur animaux sont encore possibles dans certains cas de figure pour les produits d’entretien. Ils permettent notamment d’éviter les pictogrammes suivants pour l’irritation ou lésions oculaires.

 

 

 

Chez Mutyne, nous avons fait le choix de développer des produits efficaces et écologiques, c’est pour ces raisons que nous avons rejoint la cause de PETA et accepté les pictogrammes sur nos étiquettes comme ils sont prévus par l’application du règlement CLP. Nous avons fait le choix de la pédagogie en vous accompagnant au quotidien dans la compréhension des éléments qui se trouvent sur nos étiquettes. Et restons pragmatique, un produit bien utilisé est un produit sûr.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés