Les huiles essentielles au service de la cosmétique.

Tea tree, Ylang ylang, Menthe poivrée, Lavande ou encore Ravintsara, tous ces types d'huiles essentielles sont de plus en plus plébiscité. En gouttes, à diffuser par vapeur d'eau ou encore à appliquer par voie cutanée, les possibilités d'usage des huiles essentielles sont nombreuses. Bien que conscients des bienfaits et vertus que peuvent avoir ces huiles pour un usage cosmétique ou encore pour la santé, trop peu de monde encore connait les effets indésirables et les précautions à prendre dans leur utilisation. En effet, à la différence des huiles végétales, l'utilisation des huiles essentielles pures, diluées ou par diffusion peut présenter des risques. Certaines de leurs molécules chimiques peuvent se révéler dangereux, surtout pour les enfants en bas âge et pour les femmes enceintes.

Le Laboratoire Indemne répond à cette problématique en proposant des soins cosmétiques prêts à l'emploi à bases d'huiles essentielles de qualité. Destinés à plusieurs usages, les soins Indemne sont, pour la majorité, sans risques pour les enfants de plus de 36 mois ou les femmes enceintes. Christine, la fondatrice du Laboratoire Indemne et experte en aromathérapie nous en dit un peu plus sur leurs vertus dans cette parole d'expert.

Qui se cache derrière Indemne ?

Christine, racontez-nous votre parcours ?

L’histoire de la marque Indemne est intimement liée à mon histoire. Les problèmes de peau, je les connais par cœur : depuis ma petite enfance, je suis sujette à l’eczéma.

J’ai tout connu, du poids du regard (pas vraiment sympa) que la société pose sur ce type de vécu, jusqu’aux effets secondaires des médicaments. À 20 ans, j’ai pris une décision radicale : plaquer tous ces traitements à base de pétrochimie.

7 ans plus tard, lorsque je crée ma première entreprise, les conséquences du stress ne se font pas attendre ! Ces démangeaisons et plaques rouges reviennent puissance 10, au point de devenir insoutenables. Sur les conseils d’une pharmacienne spécialisée en aromathérapie, je me lance alors à la recherche d’une solution naturelle... et mon destin change radicalement. Je constate immédiatement des résultats positifs, je me passionne pour le pouvoir infini des huiles essentielles et commence à concocter des recettes home made pour mon entourage.

En 2008, ce qui aurait pu rester une activité anecdotique va devenir une véritable vocation quand un grave souci de santé m’oblige à changer de vie. Clouée au lit pendant des semaines, je réfléchis au sens je veux donner à mon existence. Je connais déjà ma motivation profonde : aider les gens à se sentir bien ! Dès remise sur pieds, j’ai vendu mon entreprise, pourtant florissante, et je me suis lancée un nouveau défi : suivre une formation en aromathérapie. Après des années de perfectionnement, les premiers produits signés Indemne voient le jour, et le succès est immédiat. Une réussite qui m’a conduit à parcourir le monde entier, même si en tant que toulonnaise de cœur, c’est toujours dans le Sud-Est que la vie est la plus belle !

Pouvez-vous nous présenter Indemne en quelques mots ?

Indemne est une marque sans compromis ! Nous sommes des ambassadeurs de la Slow Cosmétique, tout simplement parce que nous voulons proposer une autre vision de la beauté. Il s’agit de consommer moins, mais mieux. Nos produits sont sains, écologiques, éthiques et sans « prise de tête » : il suffit de les appliquer pour « sauver sa peau » tout en faisant un geste citoyen !

Pourquoi avoir créé Indemne ?

Sujette à de fréquents problèmes de peau, je n’ai jamais trouvé de solution satisfaisante dans les produits issus de la pétrochimie. La création du Laboratoire Indemne est l’aboutissement d’une démarche personnelle tournée vers la nature et les autres.

H2 et la slow cosmétique ça donne quoi ?

Qu’est-ce que la slow cosmétique ?

Le Laboratoire Indemne fait partie des marques comportant la mention Slow Cosmétique, un gage de qualité ! Slow Cosmétique rassemble les consommateurs qui veulent consommer la beauté autrement. Moins, mais mieux. La Slow Cosmétique est une démarche écologique et éthique fondée sur une volonté commune de promouvoir un mode de consommation naturel, sain et raisonnable de la cosmétique.

Quel est selon vous, le problème majeur de l’industrie cosmétique ?

La course à l’innovation par les grandes firmes en produisant et utilisant des huiles essentielles, ressources végétales certainement pas inépuisables…

Quel faits/actes traduisent votre engagement envers la slow cosmétique ?

Avant-gardiste, le Laboratoire Indemne a multiplié les bonnes pratiques afin de minimiser son impact environnemental :

  • Les étuis labellisés FSC (Forest Stewarship Council) : Indemne utilise un maximum de matériaux recyclables et labellisés FSC, un label environnemental qui garantit la gestion durable et écologique des forêts.
  • La participation au Pur Projet : Le collectif PUR Projet a lancé en France le projet PUR Hexagone avec un objectif : aider les entreprises à intégrer la problématique du climat pour mieux régénérer, dynamiser et préserver les écosystèmes. Indemne fait partie de cette belle aventure depuis 2015, et a ainsi planté plus de 40 arbres pour lutter contre la déforestation.
  • Les « Cabossés » : Dans toutes les chaînes de production, il y a des produits qui s’abîment, c’est normal. Les premiers essais comportent leurs lots de « couacs » : doubles étiquettes, étuis qui s’ouvrent ou se ferment moins bien, impacts sur l’emballage suite à une chute... Mais pourquoi faudrait-il les jeter ? Contrairement à ses concurrents, Indemne ne détruit pas un produit un peu bancal à l’extérieur mais bon à l’intérieur !

Les huiles essentielles en cosmétiques

C'est quoi concrètement les huiles essentielles ?

Il y a une définition officielle de l'huile essentielle de l'ANSM et pharmacopée européenne, et il me semble important de s'y référer :

"Produit odorant, généralement de composition complexe, obtenu à partir d'une matière première végétale botaniquement définie, soit par entraînement par la vapeur d'eau, soit par distillation sèche, soit par procédé mécanique approprié sans chauffage. L'huile essentielle est le plus souvent séparée de la phase aqueuse par un procédé physique n'entraînant pas de changement significatif de sa composition"

Et également une définition de la pharmacopée française :

"Une huile essentielle correspond à une substance fluide, volatile, odorante, de composition complexe produite par un appareil sécréteur".

Donc vous l'aurez bien compris qu'en fonction de la matière première différents procédés d'extractions seront utilisés.

Une huile essentielle ne contient pas de corps gras, elle n'est donc pas grasse.

Exemple : la famille des citrus (Citron, Bergamote, Orange, Pamplemousse...) est obtenue par pression à froid.

Pourquoi avoir choisi les huiles essentielles ? quels en sont les bienfaits ?

Ce choix est le fruit de mon histoire…Les propriétés des huiles essentielles ne sont plus à démontrer. Prouvées scientifiquement, les huiles essentielles que nous avons sélectionnées ont des propriétés qui permettent de travailler sur les problèmes et imperfections cutanées, les peaux atopiques ou encore les problèmes de cellulite.

Quels sont les risques liés aux huiles essentielles ?

Les huiles essentielles ne sont pas à prendre à la légère. Aujourd’hui, elles sont galvaudées, elles entrent dans notre quotidien, comme si elles n’avaient aucunes actions inoffensives. Sans connaissance, elles peuvent comporter des risques surtout en fonction de leur utilisation. Certaines huiles essentielles peuvent être dermocaustiques, hormone like, voire cancérogènes, …. Donc prudence !

Comment utiliser les huiles essentielles en toute sécurité ?

Les huiles essentielles doivent être conseillées avant de s’en appliquer et de les utiliser. On les sous-estime dans leur action parce que dites naturelles et bio ! J’encourage à toutes celles et tous ceux qui souhaitent les « consommer » dans des usages cosmétiques ou autres d’apprendre leurs propriétés et contre-indications.

Une solution également existe si on souhaite faire connaissance avec les huiles essentielles. C’est de s’orienter vers des produits à base d’huiles essentielles prêts à l’emploi qui permet d’avoir les actions attendues sans les inconvénients ! Les doses d’huiles essentielles sont parfaites et le produit peut être utilisé en toute sécurité.

Et les huiles essentielles dans l'entretien de la maison ça donne quoi ?

Après une telle introduction des huiles essentielles, comment y résister !?

Chez Mutyne, nous ne sommes pas contre l’idée d’utiliser les huiles essentielles pour parfumer les produits d’entretien. D’ailleurs elles sont déjà très largement utilisées dans ce type de produits, la plus populaire des huiles étant l’huile de Lavande.

Il nous tient à cœur de conseiller au mieux nos consom'acteurs, c’est pour ces raisons que nous sommes très vigilants quant à l’utilisation des huiles essentielles à la maison. Nous vous conseillons de préférer des produits de qualité qui incorporent les huiles essentielles en amont pour éviter de surdoser vos produits à la maison. Il est essentiel de prendre des précautions lors de leur utilisation.

Le mot de la fin ?

Vous l'aurez compris, que ce soit chez Indemne ou Mutyne nous sommes adeptes des produits prêt-à-l'emploi. Si toutefois vous préférez utiliser les huiles essentielles de manière autonome, nous vous conseillons de vous renseigner via des sources faibles.

L'huile essentielle est différente de l'huile végétale et plus sujette à provoquer des effets indésirables. Il est bien sûr possible d'utiliser les huiles essentielles en toute sécurité mais, pour cela, beaucoup d'aspects sont à prendre en compte.

La juste quantité de gouttes à utiliser, le bon usage (pure ou dilué, par diffusion, inhalation ou par voie cutanée), la qualité des huiles ou encore les propriétés de l'huile (selon les molécules chimiques qu'elle contient), aucun de ces exemples ne doit être négligé. D'autant plus quand ces produits sont destinés à des enfants.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés