Sensibiliser les jeunes à l'écologie

À tous les climatosceptiques, on a envie de dire « on avait raison », bien que l’on aurait adoré avoir tort pour une fois ! Le réchauffement climatique étant maintenant une évidence, il est important de sensibiliser les adultes comme les jeunes à l’environnement. Mais pourquoi doit-on insister auprès des plus jeunes ? Comment les sensibiliser aux gestes simples sans leur faire peur ?

POURQUOI EST-IL IMPORTANT DE SENSIBILISER LES JEUNES A L’ÉCOLOGIE ?

Tout d’abord, il est important de noter que la rédaction d’une grande partie de cet article peut être qualifiée de subjective. Il ne se base pas, comme à notre habitude, sur des faits, études ou éléments de preuves mais sur un ressenti. Nous pouvons nous tromper sur notre analyse de la situation et serons heureux d’en débattre avec vous.

NE PAS FAIRE LA LEÇON

Si tous les jeunes avaient la même sensibilité écologique que Greta Thunberg, la question de la sensibilisation aux changements climatiques, au respect de la nature auprès des jeunes ne serait pas nécessaire. Mais sommes-nous en mesure de leur faire la leçon ? Nous, génération X ayant vécu une belle partie de notre vie dans l’insouciance. Nous qui avons activement participé à la crise climatique qui se profile.

Pour nous, la réponse est non. Nous préférons la posture pédagogique qui passe par la reconnaissance de nos propres erreurs pour entamer ensemble avec les jeunes une nouvelle ère ou l’écologie et le respect de la nature prennent une place centrale, celle qu’elles auraient toujours dû avoir !

C’est dans ce contexte, qu’en tant que parents, nous souhaitons sensibiliser les jeunes dès le plus jeune âge au respect de la planète, de la nature et de l’environnement au sens large du terme pour limiter les impacts sur le changement climatique et les écosystèmes dans le seul but de préserver leur avenir et leur donner une chance de vivre sereinement.

À noter qu’il est important que cette sensibilisation soit bienveillante et pas anxiogène. Il faut veiller à ne pas faire peur à nos enfants et ne pas développer chez eux des comportements anxieux.

LES JEUNES ONT-ILS CONSCIENCE DU CHANGEMENT CLIMATIQUE ?

Mais force et de constater (très subjectif), que bien que l’on observe une inquiétude grandissante chez certains d’entre eux (les 18-35 ans), une autre partie semble complétement déconnectée des enjeux qui se jouent. Non pas qu’ils n’y croient pas ou qu’ils ne comprennent pas le problème environnemental, mais l’on observe parfois des incohérences entre le discours et les actes. Cela se traduit par exemple par une adhésion au principe de la fast fashion, au remplacement quasi annuel de leur smartphone pour adopter le dernier à la mode. Lorsqu’en parallèle, certains jeunes prennent de lourdes décisions comme ne pas enfanter pour limiter l’impact sur l’environnement.

Il existe un juste milieu qu’il est important de définir pour les accompagner sereinement vers une consommation responsable et durable.

COMMENT SENSIBILISER LES JEUNES A L’ÉCOLOGIE ?

Respect de la nature

Sensibiliser les enfants de tous âges à la nature avec des sorties dominicales en forêt ou dans les champs et encourager l’observation des multiples écosystèmes qui les entourent participera à leur éveil.

Il faut cultiver le contact avec la nature grâce aux jeux en extérieur, aux marches ! Toutes les occasions sont bonnes pour côtoyer le vivant afin de leur permettre de créer un lien avec la nature. Tout naturellement, c’est au contact de cette nature qu’ils apprendront à l’apprécier pour mieux la protéger.

Consommation

C’est également dès le plus jeune âge que nous pouvons sensibiliser les enfants aux achats responsables et durables.

Cela passe par un processus décisionnel que l’enfant ou l’adolescent doit adopter avant de réclamer l’achat d’un nouveau jouet ou d’une nouvelle paire de basket à la mode.

On se pose plusieurs questions avec l’enfant pour l’intégrer dans la décision d’achat :

  • Pourquoi on achète ?
  • En a-t-on vraiment besoin ?
  • Avons-nous fait le tri dans les placards avant ?
  • Faut-il réellement acheter une couleur tendance ? Une couleur intemporelle ne serait pas plus judicieuse pour garder l’objet, ou le vêtement plus longtemps ?
  • Faut-il payer plus cher pour acheter de la qualité qui durera plus longtemps ?
  • La seconde main est une option ?
  • A-t-on quelque chose à vendre en échange ?
  • Faut-il absolument acheter cette marque ? A-t-elle pris des engagements de développement durable ?

C’est un exercice de questionnement qu’il faut adopter avec les jeunes ou les enfants pour qu’ils intègrent la notion d’achat durable et responsable pour limiter leur impact sur l’environnement.

Tri

Le tri au sens large du terme ! Apprendre à nos enfants à lire les étiquettes pour faire le tri sélectif de leurs déchets dans la bonne la poubelle afin de favoriser le recyclage des emballages. Ce sont des gestes simples à appliquer quotidiennement pour limiter la pollution.

Leur apprendre à trier leurs jouets et vêtements pour leur donner une seconde vie participe aussi à leur inculquer la consommation responsable et à limiter leur empreinte carbone. C’est simple, ils comprendront qu’un objet ou un vêtement dont ils ne se servent plus peut être réutilisable et avoir de la valeur aux yeux d’un autre enfant !

Il existe encore de multiples façons d’inculquer le respect de la planète, de la nature et de l’environnement à nos enfants sans les frustrer et leur faire peur. Éviter le gaspillage, favoriser les transports en commun, adopter le vrac (quand celui-ci a du sens), etc.

Plus ils seront éduqués aux bons gestes et à la consommation responsable dès leur plus jeune âge, plus ils seront respectueux de l’environnement une fois adulte.

Articles Récents

Microplastiques et pollution

Les microplastiques sont une source de pollution invisible qui n’épargne aucun écosystème. Découvrez avec nous leurs sources et les astuces...

En savoir plus

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré